Les grandes marches de la déesse Ishtar sur la photographie (la première
déesse dans la mythologie et la principale déesse de la période néolithique) ont été découvertes dans le temple d’Eyn Dara, situé près de la colline de Sterk (« étoile » en kurde). On estime que ça construction remonte entre 1300 et 700 avant Jésus-Christ. La déesse-mère Ishtar représente et symbolise l’amour et la guerre. Afrin est le lieu d’une culture associée à une déesse pluri-millénaire, qui durant les dernières années s’est traduit par le renforcement du pouvoir dirigeant des femmes dans la construction d’un modèle de sociétédémocratique. Les attaques de l’Etat turc ne sont pas juste orientées contre le peuple d’Afrîn, elles le sont aussi contre la liberté de toutes les femmes, et c’est pourquoi chaque femme devrait se soulever pour défendre sa culture-mère.

Le temple d’Eyn Dara était l’un des monuments les plus importants construit par les Araméens en Syrie lors du premier millénaire avant Jésus-Christ. Il est à présent très gravement endommagé après le bombardement de l’armée turque lors du 26 Janvier 2018. Les marches menant au temple ont été entièrement rasées. Les images en reliefs d’oiseaux gravées dans le basalte noir sont devenues un tas de débris. Le temple était l’un des plus importants exemples de l’architecture de la période syrienne-hittite, et plus spécifiquement de la culture d’Ishtar de la période néolithique, parmi d’autres monuments similaires à Afrîn.
Pour répondre à l’attaque contre la culture de la déesse-mère Ishtar, nous supporterons les femmes d’Afrîn et résisteront contre toute sorte de violence à travers le monde. Le système patriarcal refuse aux femmes droits égaux et sa mentalité misogyniste leur interdit de vivre selon leur nature. Nous reprendrons nos terres aux occupants qui les détruisent et les pillent et qui sont les représentants d’un système qui méprise les femmes et hait les valeurs que ces femmes défendent. Tout comme les guerriers d’Ishtar, dans cette lutte nous devons faire un pas vers notre Histoire qui nous a été volée il y a plusieurs années, avec l’esprit d’Ishtar.
« Le 21ème siècle sera le siècle des femmes » Abdullah Öcalan.